Photo by Marc Lagrange

Liesa Van der Aa

WOTH (sortie le 16 mars) – 3CD boxset

WOTH (3CD boxset)

Après la sortie de son 1er album Troops (2012) et divers travaux en tant que musicienne / violoniste / compositeur / chanteuse / actrice avec les musiciens / chanteurs / acteurs / metteurs en scène / producteurs FC.Bergman, Guy Cassiers et l’orchestre berlinois modern Solistenensemble Kaleidoskop, Liesa Van der Aa s’est lance dans l’écriture d’un nouveau projet personnel.

Une fresque musicale de 135 minutes, électronique – contemporaine – classique – expérimentale – pop – baroque intitule WOTH, une épopée musicale basée sur la cérémonie de la Pesée du Coeur (Weighing Of The Heart) que l’on trouve dans la mythologie égyptienne. Cette oeuvre magistrale, toujours basée sur le jeu violon + effets électroniques qui ont permis de révéler le talent singulier de Liesa avec Troops, se divise en trois parties qui illustrent chacune l’un des trois scenarios propres à cette cérémonie, trois états de l’être humain.

Le contenu de WOTH

Trois chapitres, trois approches de la vie…
Trois interpretations différentes des mêmes titres 

Le chapitre 1 est dédié au Coeur lourd. Un Coeur trop froid, trop raisonné et controlé, volontaire, compulsive mais sincere.

  • CD 1 à Electronique

Le Chapitre 2 est dédié au Coeur trop léger, incontrolable, bleu, libre et liquid. Un Coeur qui abandonne l’envie de lutter, de survivre

  • CD 2 à Baroque, néo-classique

Au Chapitre 3, le Coeur est enfin en parfait équilibre, un peu dans l’ennui, la resignation face à la réalité. Un Coeur empreint d’humilité, qui se reconnait dans l’autre, en nous, dans la multitude.

  • CD 3 à Pop organique

 

L’Univers musical de Liesa Van Der Aa

Le 1er album de Liesa, Troops, a été enregistré à Berlin dans le studio de Boris Wilsdorf (réalisateur de tous les albums des singuliers Einstürzende Neubauten). Il est sorti en France et en Belgique en 2012.
Les Inrocks (****) écrivaient à son sujet : « Troops est une fête baroque et dévastée, un défilé de fantômes machiniques, une kermesse industrielle en banlieue du réel; un délire hors des cadres, hors des lois, hors du monde”

Après une version live avec des choeurs de Troops puis un EP de reprises, Liesa a donc entrepris l’enregistrement de son second album WOTH, toujours avec Boris Wilsdorf, à Berlin. Pourquoi changer une équipe qui gagne ?… Riche de choeurs (et de coeurs !), Liesa a convié pour ce triple album des invités qu’elle apprécie particulièrement, dont de proches collaborateurs de PJ Harvey, John Parish, My Brightest Diamond, Mick Harvey ou Beck).

 

LVdA sur internet
http://www.liesavanderaa.be/
https://www.facebook.com/Liesavanderaamusic
https://twitter.com/liesavanderaa
https://soundcloud.com/liesa-van-der-aa
https://www.youtube.com/user/LiesaVanDerAa/videos

Booking : juliend@caravelle-prod.com /

TROOPS

Originaire d’Anvers, Liesa Van der Aa a cinq ans lorsqu’elle débute le violon. Pendant des années, Bach et Mozart sont ses compagnons les plus fidèles. Puis, peu à peu, Liesa s’intéresse à des sons plus contemporains, elle découvre le Velvet Underground, Prince et Chet Baker. Son impulsion vers l’expérimentation s’accroit lorsqu’elle commence à composer elle-même et Liesa se plait à n’utiliser que son violon, sa voix, un sampler et de nombreuses pédales d’effet.

La combinaison de son éducation classique et de son attirance pour les sons expérimentaux engendre une musique hybride qui oscille entre avant-garde, paysages sonores atmosphériques et une couleur pop-rock plus conventionnelle. Ce mélange des genres audacieux lui ouvre immédiatement des portes vers le théâtre. Ses musiques sont utilisées dans plusieurs créations (Les Rumeurs deGuy Cassiers et Olympique Dramatique où elle officie également en tant qu’actrice, des spectacles du FC Bergman ou des films du collectif image expérimental De Filmfabriek).

Fin 2011, à 25 ans, Liesa Van Der Aa prend le chemin du studio berlinois des précurseurs et légendaires Einstürzende Neubauten où, en complicité avec leur producteur et ingénieur du son historique Boris Wilsdorf, elle peaufine son 1er album, “Troops”. La quasi-totalité de l’album a été composé et interprété par Liesa. Elle utilise son instrument de base, le violon, comme un instrument de percussion, une trompette, un orchestre, une basse ou tout simplement pour produire des bruits. Un violon joué le plus souvent de façon iconoclaste, saturé, distordu, trafiqué voire torturé ! D’autres musiciens ont également contribué à certains morceaux, tels qu’un choeur d’enfants berlinois, les musiciens de DAAU ou le trompettiste Jon Birdsong. Au fil des semaines, Liesa et Boris échaffaudent un univers sonore gigantesque, un hymne pour une révolutionperdue, un hymne à  l’amour.

Début 2012, tous les concerts belges de sortie d’album sont sold out. La presse nationale, unanime, lui décerne le qualificatif de “The next big thing…”. Liesa est choisie pour assurer la 1ère partie de Anthony and the Johnsons au Festival de Jazz de Gand. Sur scène, Liesa affronte seule le public avec les mêmes armes qu’en studio (violon, voix, électronique) et construit en direct, couche après couche, ses édifices sonores percutants, émouvants et rendus parfois chaotiques de par la nature même de la performance solo.

Au delà de la musique, “Troops” comporte également un volet image puisque Liesa a sollicité 10 artistes contemporains (metteurs en scène, réalisateurs, vidéo-artistes, plasticiens…), leur donnant carte blanche pour réaliser une vidéo pour chacun des 10 titres de l’album. Ainsi, Guy Cassiers, l’artiste vidéaste Walter Verdin, le prometteur Gilles Coulierou encore le photographe Marc Lagrange pour ne citer qu’eux, dans une osmose audio-visuelle parfaite, donnent à voir une matière aussi puissante et créative que la musique, aussi intriguante et captivante !

Liesa a également composé la bande originale du court métrage culte et multi-perimé de Gilles Coulier « Ijsland » et s’attaque actuellement à son premier opéra (conceptuel !) dont la première sera donnée au printemps 2013 par la compagnie de théâtre Toneelhuis, en collaboration avec Theater Transparant. La pièce sera jouée par le FC Bergman, et la musique interprétée par l’ensemble berlinois Kaleidoscop tandis que le livret est écrit par Josse De Pauw, légende vivante du le théâtre belge.
Liesa adore la diversité et c’est tout naturellement qu’elle tient également un des rôles principaux dans la série télévisée pour jeunes Zingaburia, loufoquerie digne des Nuls écrite par Hugo Matthysen et diffusée sur les chaines belges.

Chaîne YouTube pour voir les vidéos

Page Facebook

 

Troops