Mediavolo

Mediavolo

C’est en 1999 à Brest que Mediavolo voit le jour. Le groupe est alors composé de cinq membres : Phylémon (batterie et textes), Monsieur Dupraz (guitare et production), Jac (composition, arrangement et basse), Fabrice Duhamel (claviers) remplacé en 2000 par Azraelle, et Géraldine (chant). Cette formation sort alors un 4 titres auto-produit Perdu dans l’espace ce qui leur permet de signer avec le label nantais Saravah et de sortir leur premier album Soleil sans retour en 2003.
En 2004 changement des membres du groupe. Il ne reste alors du groupe initial que Géraldine et Jac et de là le duo donne naissance à A secret sound, premier album entièrement en anglais. Le groupe prend désormais une autre direction artistique, mélant à sa pop mélodique un rock presque brutal. Sur scène, Fabrice Duhamel les rejoint aux claviers, suivi d’Eric Lepape à la batterie et de David Carquet d’abord à la guitare, puis à la basse. Ils se font alors signer par une maison de disques allemande « Kalinkaland » et l’album sort en janvier 2006.
En 2008, le groupe signe avec le label français Prikosnovénie. Le quatrième album, Unaltered Empire, sort la même année. Mediavolo aspire les sons des 70’s et des 80’s. La chanteuse Géraldine a parfois des accents à la ‘Liz Frazer’. Inspiré de la ‘Métamorphose’ de Kafka, l’album raconte l’histoire de cette jeune femme qui se transforme peu à peu en papillon. Tout d’abord confrontée au rejet des autres, elle va accepter ses ailes et enfin s’envoler.
En 2011, trois ans après ‘Unaltered empire’, sort le nouvel album des Mediavolo « Modern Cause ». On connaît la passion du groupe pour les sons 80’s proche des sonorités de Kate Bush, ou des ballades à la Blonde Redhead. ‘Modern cause’ est “un patchwork sensible entre les grandes orchestrations de Phil spector et les Arcade Fire”. Chaque morceau est comme un voyage dans les années électriques et synthétiques.