Tod Dockstader

Tod Dockstader

Tod Dockstader (né en Mars 20 1932 à Saint Paul, Minnesota) est un compositeur américain de musique électronique et concrète. Il a étudié la peinture et le cinémaà l’Université du Minnesota, avant de déménager à Hollywood en 1955, pour devenir un apprenti monteur. Il devient ingénieur du son en 1958, et travaille à Gotham Recording Studios, où il a commence à composer. Son premier enregistrement constitué de huit pièces électroniques sort 1960 et est utilisé comme bande-son de Satyricon de Federico Fellini (1969). Il a continué à créer de la musique tout au long de la première moitié de cette décennie, travaillant principalement avec des effets de manipulation de bande. En 1966 le label Owl sort quatre albums des œuvres de cette période, dont Quatermass que beaucoup considèrent comme le chef-d’œuvre de Dockstader et un disque précurseur et mythique de la musique électronique et expérimentale.

Après avoir obtenu une reconnaissance modeste tout en étant joué à la radio aux côtés de Karlheinz Stockhausen, Edgard Varèse ouJohn Cage le Studios Gotham ferme et Dockstader se retrouve sans accès à son outil de création. Il instruit alors des demandes auprès d’un certain nombre d’institutions officielles du monde des musiques électroniques, mais celles-ci sont rejetées du fait de son manque d’expérience académique. Notamment, il reçoit des lettres de refus de Otto Luening et Vladimir Ussachevsky du Columbia-Princeton Electronic Music Center. Il s’oriente alors vers la production audiovisuelle à destination des écoles.

Tod Dockstader est à l’heure actuelle considéré comme l’un des pionniers incontournables de la musique électronique.

Le label belge Sub Rosa ressort une série de 3 CD d’archives du compositeur : Aerial 1, Aerial 2 et Aerial 3…